Redonnez confiance !

confiance_pensee_positive_donLe français est paradoxal.

A 80 % il se dit heureux dans sa vie personnelle, tout en déclarant que l’avenir de son pays est sombre…

Le cocon familial est heureux, mais pas les autres.

Redonnez du crédit à la confiance !

Thierry Saussez, initiateur du Printemps de l’Optimisme, nous expliquait, dans le Figaro Magazine, en novembre 2013 :

« On observe une sorte de jeu de rôle où l’opinion publique sublime la sphère de proximité ( famille, travail, amis ), et déprime la sphère collective ; qui devient un exutoire des frustrations ».

Alors tous les autres sont méchants, envieux, malhonnêtes. La France est foutue, mais moi je me sens bien, et surtout au dessus des autres !

La bonne nouvelle, c’est que chacun est content.

La défiance vis à vis de l’autre est pourtant là. Manque de confiance.

Pas très loin de chez nous, pourtant, au Danemark, la confiance est une valeur largement partagée.

Malene Rudahl, dans son livre « Heureux comme un Danois« , nous explique que 78% des danois font naturellement confiance à leur entourage. Et 84% à leur Etat. Voilà pourquoi les danois sont d’accord pour payer de grands impôts !

En France, seul 20% des français font confiance à leur nation.

thomas-pesquet-coherence-cardiaque-stress-travailAlors, voilà le petit moment pour chacun de faire changer les choses. Car la confiance, la donner appelle la confiance.

L’habitude nous pousse à prévenir l’enfant des dangers. Ne pas parler à un étranger. Se méfier. Mais objectivement, dans votre vie, avez-vous été confrontés à des menaces au quotidien ?

Au contraire, rendre les choses plus proches, plus confiantes inspirent la solidarité, et ne peuvent que renforcer la communauté de l’être humain. Qui au fond, veut la même chose : bienveillance, protection, amour.

Alors, voilà, la démarche est lancée : devant l’autre, prenez le comme unique, et donnez confiance. Car l’autre souhaite la même chose que vous. Etre reconnu, aimé.

La confiance est le plus cadeau qu’on donne. Car il est une forme de don. On se met en danger, en acceptant que l’autre n’a rien à justifier. Sauf celui d’être lui même.

Et c’est un cadeau boomerang, car pour celui qui le reçoit, il doit être à la hauteur.

C’est une relation d’exigence, de bonne tenue. De respect.

Et elle est positive, salvatrice.

On ne peut trahir la confiance. Aussi elle pousse à la respecter. Et de faire pousser les ailes à celui qui la reçoit.

Donner sa confiance, c’est aussi un principe de bienveillance. Et pour soi-même, elle est une lumière chaude. Car donner, c’est se sentir mieux.

Alors, donnez ce petit moment de grâce, de confiance.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s