L’amour comme carburant

amour_positif_don_psychologie_isabelle_filliozat.png

 L’amour n’est pas donné. Il n’est pas une récompense. Qu’on soit séduisante, intelligente, belle, gentille, obtenir l’amour n’est pas la récompense d’une relation.

L’amour doit être vécu plutôt comme un carburant. La jolie citation est d’Isabelle Filliozat, psychothérapeute. La formule est joyeuse, car elle donne du sens à la relation d’amour.

Dans une relation qui dure, la séduction perd un peu de son charme.

L’amour perdure. Il est là pour capter l’inédit, le renouveau en permanence. Non pas seulement pour poser l’épaule sur son amour, comme une récompense, un réconfort. C’est bien sûr nécessaire.

C’est bien plus : c’est un appel à toujours se poser la question : « je suis le moteur de vie, pour l’autre ». Toujours agir.

Paradoxalement, l’amour pour ses enfants est plus facile à comprendre, dans la notion de carburant. Les enfants sont tellement vivants, et nécessitent tellement de précaution qu’on ne se pose pas la question de savoir si leur amour est une récompense ; ou un carburant. Non, on sait tous que c’est le carburant qui nous fait lever le matin très tôt pour eux. Et à résister à la morosité de la vie : ils nous donnent l’impulsion de continuer, malgré toutes les difficultés !

Souvent, on pense souvent à son être aimé. L’autre n’en a souvent même la plus petite indication. Ah ! S’il pouvait être dans votre tête, il comprendrait que vous respirez, pensez toujours pour l’autre.

« J’ai pensé à toi aujourd’hui« . La formule est souvent creuse, car elle est fausse : on pense, quand on aime, en permanence à l’autre. Alors pas besoin de se le dire. On devrait dire « je pense toujours à toi« .

C’est dans le « faire » qu’on montre son amour. Dans tout ce qui provient de ce carburant qu’est l’amour.

Le carburant.. Effectivement l’amour est une stimulation pour avancer.

L’être humain a besoin de stimulation. S’il n’est pas stimulé, il se sent exclu, abandonné. L’amour en ce sens est la plus belle stimulation. Un bon « stroke » ( on lira : Vous reprendrez bien un stroke ? ).

Une bonne caresse qui permet de nous décupler.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.